Bonjour, avez-vous des questions ?


Nous sommes absents pour le moment, mais laissez-nous un message et nous reviendrons vers vous le plus vite possible. Merci

Bonjour, avez-vous des questions ?
Pixel Invibes
Comment fait-on du Champagne Rosé ?

Comment fait-on du Champagne Rosé ?

Vous aimez à l’occasion déguster un bon Champagne Rosé, mais vous avez réalisé que vous ne saviez pas réellement comment un rosé est élaboré ? En quoi diffère-t-il d’un Champagne plus traditionnel et à quoi doit-il sa couleur délicate ? Dans cet article, on vous donne toutes les clés pour mieux comprendre le processus d’élaboration d’un Champagne Rosé.

Comment élabore-t-on du Champagne Rosé ?

L’élaboration d’un Champagne Rosé diffère en réalité peu de celle d’un Champagne blanc, seules quelques étapes supplémentaires impactent le goût et la couleur du Champagne afin d’obtenir un Rosé. Il convient donc tout d’abord de rappeler rapidement comment on élabore le Champagne avant de passer à sa dimension Rosé…

L’élaboration du Champagne : un petit rappel

La technique champenoise consiste en plusieurs étapes méticuleuses, que nous allons vous récapituler rapidement. 

Tout d’abord, on presse les raisins vendangés pour en extraire le jus. Ce jus repose ensuite en cuve pendant plusieurs semaines, ce qui permet à la fermentation de s’installer : le sucre présent naturellement dans les grains de raisin se transforme alors en alcool.

Le vin alors tranquille est par la suite mis en bouteille. Afin que celui-ci devienne effervescent, le vigneron ajoute ce qu’on appelle la liqueur de tirage : un cocktail de vin, de sucre et de levure qui va venir provoquer une seconde fermentation et avec elle l’apparition des bulles.

Le Champagne doit alors vieillir en cave. Après plusieurs années (3 ans minimum chez Palmer & Co), les bouteilles seront remuées afin de faire descendre le dépôt dans le col de la bouteille. Celui-ci sera ensuite extrait.

Vous l’aurez compris, nous avons ici grandement simplifié les techniques nécessaires à l’élaboration du Champagne : il existe de nombreuses autres étapes dans cette élaboration qui vont venir donner toute sa richesse et son originalité à la cuvée.

Passons à présent aux particularités du Champagne Rosé… En Champagne, il existe deux manières de vinifier le rosé : d’une part, le rosé d’assemblage, et d’autre part, le rosé de saignée

La technique du Champagne Rosé d’assemblage, à la manière du Champagne blanc

La technique du rosé d’assemblage consiste à vinifier du vin blanc et du vin rouge (reconnu au préalable par l’AOC Champagne) séparément. On ajoute ensuite 5 à 20% de ce vin rouge au vin blanc, en fonction du goût recherché. 

Ce vin rosé est ensuite mis en bouteille avant de connaître les mêmes étapes d’élaboration décrites plus haut pour le transformer en Champagne, mais un Champagne Rosé cette-fois-ci.

Le Champagne Rosé de saignée

Le Champagne Rosé de saignée utilise une technique différente du rosé d’assemblage. Cette technique consiste à laisser macérer très brièvement (quelques heures seulement) les moûts avec la peau des raisins. C’est alors la peau des raisins noirs (du pinot noir ou meunier) qui va venir teinter le jus. 

Suite à cette macération, la cuve est “saignée” : on sépare le moût des peaux de raisins en vidant la cuve.

champagne rosé palmer Soléra

Le Rosé Soléra de Palmer & Co

Chez Champagne Palmer, nous avons opté pour un Champagne Rosé d’assemblage à base d’une Soléra de vins rouges lors de l’élaboration de notre Champagne Rosé Soléra. Cette Soléra est constituée d’une réserve perpétuelle s’étalant sur plusieurs décennies.

Ainsi, l’assemblage de notre Champagne Rosé se présente de la manière suivante :

  • 40-45% de Chardonnay,
  • 40-45% de Pinot Noir,
  • 10-15% de Pinot Meunier,
  • 8% de Soléra de vins rouges (Pinot Noir),
  • 30-35% de vins de réserve.

Ce Champagne Rosé présente ainsi un goût unique de fruits rouges et d’épices. La bouche est fraîche et ronde, la bulle est finement tannique et gourmande.

Des arômes de fraise des bois dominent le nez, tandis que des notes vives de cassis et de groseille se font aussi sentir, sur un fond légèrement épicé.

Pour aller plus loin, découvrez le film dédié à l’élaboration du Rosé Solera.

Abonnez-vous sur les réseaux sociaux pour suivre toute notre actualité

keyboard_arrow_up